Rapport et différence entre économie et finance

Généralement, en parlant, on a tendance à attribuer le même sens, dans tous les cas, aux termes « économie » et « finance ». Mais en réalité, les deux expressions présentent des similitudes et des différences. Voyons ensemble cela dans cet article.

Quelles différences y a-t-il entre économie et finance ?

Afin de mieux cerner le rapport qui existe entre l’économie et la finance, il faut d’abord comprendre ce que veulent dire ces deux termes.
En effet, nous pouvons définir l’économie comme étant une science sociale. C’est une discipline des sciences sociales qui a pour objet l’étude, comment les ressources doivent être gérées en vue de satisfaire au mieux tant les besoins individuels que collectifs. Nous entendons par « finance », la gestion des ressources, d’argent ou de biens d’une entreprise ou d’un particulier.
Des deux définitions, nous constatons qu’il y a des différences qui sont bien claires. La première différence remarquable est que la finance fait partie de l’économie tandis que l’économie ne fait pas partie de la finance. Aussi, la finance s’occupe de comment faire pour rentabiliser un investissement tandis que les sciences économiques, elles, s’occupent de la production, de la consommation, de l’échange de biens et services. Les sciences économiques ont pour vision l’optimisation des richesses limitées tandis que la finance s’engage à les maximiser.

Les liens entre économie et finance

En dépit des différences observées au niveau de ces deux termes, il y a des liens même s’ils sont subtils. La finance est le système central de l’économie. Elle est importante et d’une aide précieuse dans le développement économique du marché. Il est bien possible d’avoir une mauvaise situation financière bien qu’ayant une bonne situation économique. L’inverse aussi est possible. Il faut juste comprendre que l’économie et la finance sont indissociables si l’on veut du succès. Il faut prendre appui sur la gestion financière afin d’améliorer ou de promouvoir un développement économique conséquent.